C’est un ensemble de formes de couverture qui amène à réfléchir sur la surface couverte et son ombre projetée au sol. Chaque élément se combine à d’autres. L’outil s’utilise en phase esquisse du projet et propose une première approche sur la thématique de la couverture, afin d’initier la réflexion. Il est à combiner avec d’autres outils comme la forme de la parcelle, le volume, etc.En savoir plus

Chaque technique de construction présente des détails architecturaux spécifiques au mur d’angle (L), au mur droit (I) ou au mur de jonction (T). La maquette permet de réunir sur un même objet plans et façades contenant les détails et les dimensions nécessaires à la bonne mise en œuvre de la construction.
Visuellement simple et compréhensible, l’objet se transmet de main en main et l’information de pair à pair.En savoir plus

C’est un outil qui permet de représenter des façades de bâtiment. Chaque façade est personnalisable avec différentes typologies d’ouvertures (portes, fenêtres, vitrines, etc). La grille quadrillée tous les mètres et marquée à chaque étage est à découper selon la volumétrie des bâtiments. L’utilisateur place ensuite librement les ouvertures sur la grille. L’outil s’utilise aussi bien en 2D que en 3D.En savoir plus

Les « cartes de combinaison » aident l’utilisateur à faire un choix parmi plusieurs typologies constructives. Ce choix est basé sur la combinaison de paramètres issus de contraintes structurelles, normatives, ou autres données pertinentes au contexte dans lequel il s’applique. L’outil se manifeste sous forme d’un jeu de cartes dont chacune correspond à une combinaison unique de paramètres. En savoir plus